En bref.

  • Default
  • Title
  • Date
  • Random
load more / hold SHIFT key to load all load all

Police municipale : la CFTC marseillaise favorable à l'expérimentation de caméras mobiles

Caméra mobile agent de police municipaleFin janvier, le conseil municipal de Marseille a décidé d'expérimenter le port de caméras mobiles par les policiers municipaux. Cette nouvelle possibilité a été ouverte par un décret du 23 décembre 2016 autorisant l'expérimentation du port de caméras individuelles jusqu'au 3 juin 2018.

La CFTC ville de Marseille s'est dite favorable à cette expérimentation qui pourrait apporter de nouveaux moyens aux agents de police municipale.

Le port de caméras individuelles, par les policiers municipaux, a été bien encadré par la loi tant pour les autorisations préalables que sur l'exploitation des images et sons (données) saisis. Marseille est donc l'une des premières collectivités à se lancer dans l'expérimentation, alors que le syndicat CFTC marseillais approuve cette décision.

« J'ai dit que j'étais favorable à l'expérimentation à partir du moment où ce nouvel outil technologique avait déjà été testé dans d'autres villes et qu'il avait eu des retours plutôt positifs », précise cependant Ludovic Bedrossian, le président du syndicat marseillais.

« Quand un nouvel outil vient à la disposition d'un policier, cela ne peut être que salutaire. À l'époque, c'était les patrouilles mixtes qui permettaient de faire baisser les tensions. Avec l'évolution de la société, il faut être très rigoureux pour éviter les dérapages ou les mauvaises interprétations », ajoute-t-il, y voyant déjà le moyen de sécuriser les interventions des policiers municipaux.

Les caméras individuelles sont portées par les agents de police municipale au niveau du torse et le traitement des données est strictement encadré. Le port des caméras a pour finalités la prévention des incidents au cours des interventions, le constat des infractions et la poursuite de leurs auteurs (collecte de preuves dans le cadre d'une procédure judiciaire) mais aussi la formation et la pédagogie des agents de police municipale.

Pour Ludovic Bedrossian, les caméras ne resteront qu'un outil supplémentaire : « à l'instar du pistolet à impulsion électrique, ce nouvel outil va faciliter au quotidien la vie des policiers municipaux ». Une conviction qui n'empêche pas le militant CFTC de souligner les exigences croissantes du métier et le développement de compétences indispensables.

« Aujourd'hui, c'est la sécurité des agents qui m'intéresse », insistait le responsable CFTC de la ville de Marseille.

          Identifiant / mot de passe perdu ?   S'inscrire

Les plus populaires.

  • + lus
  • Concours +
  • Statut +
  • CFTC +