×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 904

Santé et prévoyance : la CFTC Bas-Rhin obtient plus du doublement de la participation employeur

Quel bien plus précieux, plus essentiel que la santé ? Aucun !

C’est pourquoi, la CFTC s’est engagée des mois durant dans un dialogue social sensible et complexe avec les élus du conseil général du Bas-Rhin.

Nous nous sommes battus :

1.    pour un accès à la participation du conseil général à la santé et la prévoyance pour le plus grand nombre d’entre nous,
2.    contre l’exclusion des dispositifs complémentaires Santé des plus fragiles d’entre nous,
3.    pour que notre complémentaire Santé ne soit pas un coût supplémentaire mais un investissement indispensable à la préservation de notre santé,
4.    pour une Prévoyance aux garanties utiles (incapacité, invalidité, retraite, sauvegarde de notre régime indemnitaire et de notre 13ème mois).


C’est ainsi que la CFTC est le seul syndicat à être resté à la table des négociations, se saisissant de la représentativité que vous lui avez conféré, pour défendre vos intérêts et votre pouvoir d’achat.

La CFTC a ainsi obtenu, à force de dialogue, plus du doublement de la participation du conseil général du Bas-Rhin, à votre protection sociale complémentaire.

Le conseil départemental du Bas-Rhin a délibéré le 26 mai 2014 pour valider cet accord. La CFTC ne doute pas que nos élus voteront en faveur de ces montants qui participent du bien commun.

RESULTATS : à compter du 1er juin 2014, les agents du conseil général du Bas-Rhin bénéficieront de la participation suivante :

 

SANTÉ PAR ENFANT PRÉVOYANCE/HUMANIS
30 euros    5 euros 15 euros

 

Par exemple, pour une famille avec un enfant :
50 euros de participation par mois contre 23 euros par mois avant le 1er juin 2014.

Naturellement, la participation du CG67 ne pourra pas dépasser le montant de vos cotisations.

Cet accord a pour objectifs :
1.    d'encourager les collègues qui n'ont pas de couverture complémentaire SANTE d'en prendre une et pour ceux qui en ont une d'en obtenir une meilleure,
2.    d’encourager les collègues qui n’ont pas de PREVOYANCE (maintien de salaire, du régime indemnitaire, du 13ème mois, invalidité, retraite) de se couvrir ou d’améliorer leur couverture s’ils en ont déjà une.                   

          Identifiant / mot de passe perdu ?   S'inscrire