bandeau fnact.com2017

  • Élections du 6 décembre 2018

    Les élections dans la fonction publique apporteront des changements importants pour les agents. En effet, tant la création d'une nouvelle instance représentative pour les agents contractuels, dans les collectivités, que la représentation femmes/hommes ou la révision des délais électoraux vont modifier en profondeur le scrutin. Lire la suite
  • Revalorisations salariales gelées en 2018

    Fin décembre, un décret* a confirmé le report des revalorisations des rémunérations des fonctionnaires prévues pour 2018 à 2019.Difficilement obtenues dans le cadre des négociations sur l'accord PPCR, ces revalorisations des grilles de rémunération des agents et fonctionnaires territoriaux sont donc neutralisées en 2018. Et devront être appliquées en 2019. Revue de détail pour chaque filière et catégorie. Lire la suite
  • CSG en hausse : quelle compensation?

    À compter du 1er janvier 2018, les fonctionnaires et agents publics doivent s'acquitter du montant de la contribution sociale généralisée (CSG) en hausse d'1,7 %. Après des négociations difficiles, le gouvernement a consenti à compenser cette hausse sur la fiche de paie des agents publics. Une circulaire du 15 janvier 2018 précise quels sont les agents concernés et comment doit être appliqué ce dispositif de compensation... Lire la suite
  • Pour la titularisation des contractuels

    Avec la fin du plan d’accès à l’emploi titulaire des agents contractuels de la fonction publique, les organisations syndicales de la fonction publique demandent au gouvernement l’ouverture d’une concertation pour un nouveau plan. Le dispositif Sauvadet, lancé en 2012 pour quatre années avait été prolongé... jusqu'à cette année. Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
S'abonner au RSS Facebook Fnact-CFTC Suivez-nous !

Vers la fusion d'Issy-les-Moulineaux et Boulogne-Billancourt pour 200000 habitants ?

fusion collectivitesRien n'est fait, à ce jour, mais le processus de discussion entre les deux communes de Boulogne-Billancourt et Issy-les-Moulineaux est engagé. En effet, chacune des collectivités a adopté en conseil municipal, le 9 juillet, un vœu pour étudier la perspective d'une fusion à l'horizon 2018.

« Mais, aujourd'hui, aucune décision n'est prise », avertit Marc de Herdt, responsable du syndicat CFTC des agents d'Issy-les-Moulineaux. « C'est le début des discussions et des concertations entre services afin d'examiner quelles pourraient être les perspectives d'une fusion... »

Jusqu'ici, chacune des communes de Boulogne-Billancourt et d'Issy-les-Moulineaux évoquaient publiquement l'idée d'une fusion des deux collectivités pour aboutir à un ensemble de 200 000 habitants. Chaque maire, Pierre-Christophe Baguet et André Santini s'employant à convaincre la population de l'intérêt d'un tel regroupement.

Issy évoque des objectifs clairement économiques au niveau budgétaire et de marges de manœuvre, mais également en termes de dynamisme, d'influence et de qualité des services publics.

Pour Pierre-Christophe Baguet, le maire de Boulogne, il s'agit de « créer la ville exemplaire du futur, intelligente, numérique et humaine mais il faudra pour cela un véritable soutien des Boulonnais et des Isséens ainsi que des engagements clairs de l'État notamment en matière de fiscalité ».

Dès lors, avant d'acter le principe de la fusion, les élus locaux veulent interroger la population et les agents à travers les instances représentatives locales repoussant l'idée avancée par les élus d'opposition de soumettre le projet à référendum.

Ces consultations se tiendront en septembre et octobre prochains et un bilan sera dressé en novembre 2016, date à laquelle ils pourront de nouveau consulter leur conseil municipal pour engager ou non la fusion.

« Aujourd'hui, l'inquiétude règne pour les agents et fonctionnaires territoriaux des deux collectivités. Ils redoutent à la fois de perdre certains de leurs avantages mais également de voir se durcir leurs conditions de travail... », résumait cependant Marc de Herdt.

D'un côté, Boulogne-Billancourt compte 2 000 agents et 1 000 agents du côté d'Issy-les-Moulineaux. La fusion dont l'objectif affiché est la « rationalisation des services et la réduction des dépenses publiques » rend nerveux. « Nous voulons voir si l'on va ajuster par le bas ou par le haut ? Aujourd'hui, la vigilance est extrême d'autant qu'il y a de grandes disparités entre les personnels des deux collectivités. Nous sommes par exemple à 37 heures à Issy quand le régime horaire de Boulogne est variable. À Issy, nous bénéficions de chèques vacances ou retraites, d'un comité d'œuvre sociale dynamique alors que les avantages sociaux sont beaucoup plus réduits à Boulogne... »

Alors que le principe de la fusion n'est pas encore acté, le représentant du personnel se prépare déjà à la négociation pour défendre au mieux l'intérêt des personnels.

 

Lire aussi :

Quatre cents fusions de communes au 1er janvier 2016

Formations CFTC

          Identifiant / mot de passe perdu ?   S'inscrire
Retrouvez un article

Les plus populaires.

  • + lus
  • Concours +
  • Statut +
  • CFTC +

Élections territoriales

  • Élections professionnelles 2018 : les nouveautés dans la fonction publique territoriale +

    Les élections professionnelles prévues le 6 décembre 2018 apporteront des changements importants pour les agents de la fonction publique territoriale. Lire la suite
  • Pays-de-Bitche : chronique ordinaire d'une obstruction lors des élections professionnelles +

    Après avoir fusionné avec la communauté de communes de Rohrbach-lès-Bitche et le syndicat mixte des communes du Pays-de-Bitche, la nouvelle Lire la suite
  • Clermont-Auvergne métropole : entrée réussie pour le syndicat CFTC +

    Le tout jeune syndicat CFTC de Clermont-Auvergne métropole a fait une entrée remarquée, le 22 juin à l'issue des élections Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28