bandeau fnact.com2017

  • Région Grand-Est : les agents sous pression

    Après la fusion en 2016 des conseils régionaux Alsace, Champagne-Ardennes et Lorraine, la nouvelle grande région Grand-Est envisage un plan visant à harmoniser la situation des agents territoriaux sur tout le territoire. Seulement, celui-ci se ferait au détriment des conditions de travail en occultant les moyens et en tirant sur les effectifs. Des raisons pour lesquelles les syndicats CFTC, CGT, CFDT, FO, Unsa et FSU appelaient à la grève ce 24 mars 2017... Lire la suite
  • Égalité femmes-hommes 2017

    Après l’obligation de 40 % de jurys femmes ou hommes pour les concours et examens de la fonction publique, la règle sera étendue en 2017 aux recrutements dans les emplois territoriaux de direction puis aux CCFP, CSFPT et autres CAP... Lire la suite
  • CHSCT : mandats, formation et heures

    Cinq jours de formation minimum doivent désormais être attribués aux représentants syndicaux qui siègent en comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) dans les collectivités territoriales. L'application de la formation obligatoire ainsi que la désignation des représentants ou le nombre d'heures attribuées évoluent au 1er décembre 2016. Lire la suite
  • Catégorie C : nouveaux statuts 2017 en 2 ou 3 grades !

    Touche finale à la réforme des statuts dans la fonction publique territoriale, un dernier décret est venu modifier les statuts particuliers des agents de catégorie C... Et les conditions transitoires d'avancement de grade. Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
S'abonner au RSS Facebook Fnact-CFTC Suivez-nous !

Annick Simon : beaucoup d'humanité et encore plus de convictions

A.Simon

Dans la vie comme face à la maladie, Annick Simon aura été l'inépuisable mère-courage dont l'abnégation et l'intérêt pour les autres auront construit cette aura que l'on prête seulement aux personnes d'exception. « Un modèle pour nous tous », a attesté, lors des ses obsèques, le 21 janvier dernier, un ami qui l'a longuement suivie.

Annick Simon, militante CFTC très engagée dans sa vie active puis lors de sa retraite, a toujours fait montre de disponibilité pour les personnes qui en avaient besoin et d'engagement respectueux mais ferme pour combattre les injustices.

La discrétion illustrait cette femme aux convictions humaines inépuisables. Et, ses obsèques à 77 ans, après une longue maladie qu'elle a affrontée avec la même détermination que la vie, ont encore montré l'influence de ses bonnes actions plébiscitées par les nombreux témoignages.

Sourire, mesure mais fermeté

Annick Simon, femme d'action, agissait de façon mesurée, le sourire rivé aux lèvres, parfois grave lorsque la situation l'exigeait. La militante a ainsi arpenté l'univers syndical comme elle avait traversé le globe pour exercer ses fonctions de fonctionnaire territorial administratif à Cherbourg, Djibouti, en Guyane, et à Strasbourg avant de terminer sa carrière comme rédacteur au service des ressources humaines puis des affaires électorales de la ville d'Angers.

Cette globe-trotteuse n'hésitait pas à interpeller les autorités pour aider les personnes. C'était d'ailleurs son cheval de bataille : répondre et accompagner les personnes en difficulté. Sa connaissance du statut, sa longue expérience et sa vigilance lui ont permis, à l'âge de la retraite, de poursuivre son engagement militant en se battant pour les retraités. Ainsi, par exemple, a-t-elle rencontré la ministre de la Fonction publique, en 2006, lors de son passage en Maine-et-Loire pour solliciter des revalorisations de pensions CNRACL et Ircantec.

Femme de terrain, répondant sans faille aux questions statutaires et aux problèmes de chacun, la militante CFTC a également pris des responsabilités nationales. D'abord au sein de la Fédération nationale des agents des collectivités territoriales CFTC en qualité de membre du conseil fédéral et de vice-présidente. Elle a alors siégé au conseil supérieur de la fonction publique territoriale. Annick Simon a également représenté la Fédération des Territoriaux au sein de l'instance d'échange national entre les fédérations CFTC du secteur public.

Sans relâche

« Rapidement, elle a su se faire estimer de tous grâce à sa droiture, son sens de la justice, sa camaraderie, sa finesse et la promptitude de son jugement. Il serait fastidieux d'énumérer les responsabilités qu'elle a exercées à la CFTC, car elle a été très active dans bon nombre d'instances », soulignait Bernard Le Sciellour, autre retraité territorial du Maine-et-Loire et tête pensante, en son temps, de la Fédération des Territoriaux CFTC. « Elle a par exemple dû longuement batailler au conseil de la Confédération CFTC sur la question des retraites pour défendre les régimes spéciaux », illustre encore M. Le Sciellour.

« Merci Annick pour tout le travail que tu as fait avec rigueur et compétences, du temps consacré à l'amélioration du bien-être des travailleurs, ta disponibilité et ce que tu as fait pour les retraités (étude de dossiers...) et futurs retraités », ajoutait Michel Blatier, militant CFTC retraité du département. « Il restera de toi le souvenir de la confidente à qui ses amis faisaient confiance et qui venaient raconter leurs tourments, quand tout allait mal, alors que parler leur faisait du bien ».

Inlassable et déterminée, Annick Simon l'a encore été face à la maladie. Après le décès, coup sur coup, de son mari et de son fils aîné il y a deux ans, Annick a dû affronter elle-même la maladie. Sa dernière bataille ? « Le suivi médical qu'Annick a accepté avec courage, opiniâtreté et persévérance pour chercher un mieux-être et continuer sa vie dans le meilleur du monde, vivre normalement ses occupations du mieux possible, jusqu'au bout », saluait Michel Blatier.

Avec sa disparition, le 17 janvier, Annick Simon laissera des images d'espoir et de bonheur. « Et la tentation, pour chacun, d'être à la hauteur de son courage ! »

 

          Identifiant / mot de passe perdu ?   S'inscrire
Retrouvez un article

Les plus populaires.

  • + lus
  • Concours +
  • Statut +
  • CFTC +

Sur Twitter

magLaVoix RT @MANANTRACONCEPT: #CONCOURS #COLLTERR Bernard Cazeneuve somme les préfets d'autoriser l'armement des policiers municipaux https://t.co/H
magLaVoix RT @SyndicatCFTC: #SaintEtienneDuRouvray Aujourd'hui 14h : les obsèques du père Hamel célébrées à Rouen https://t.co/DjSICdDOaA https://t.c…
magLaVoix La Région Bretagne distribue des centaines de milliers d’euros de subvention aux syndicats https://t.co/rOlTn7C6h4 #FPterr
magLaVoix RT @ObsSmacl: 🔶Conseil de discipline #FPTerr : le principe du contradictoire s’applique aux échanges ▶https://t.co/4TofiWozy6 https://t.c…
magLaVoix RT @cftc_fae: Assassinat terroriste d'un prêtre près de ROUEN. La CFTC FAE condamne ce crime. inexpiable.
magLaVoix RT @l_AdCF: Territoires et medias Le CSA appelle élus & fonctionnaires territ. à solliciter les CTA @CSAaudovisuel surleterrain: https://t.…
magLaVoix RT @MairesFrancais: Emploi public : des discriminations malgré les recrutements par concours [20160722] https://t.co/KFo68niRVG

Élections territoriales

  • La liste d'union CFTC, CFDT, CGC et FAFPT fait une percée à la métropole d'Aix-Marseille-Provence +

    À l'issue des élections professionnelles du 8 décembre, la liste d'union CFTC, CFDT, CGC et FAFPT décroche un siège au Lire la suite
  • Région Grand-Est : le syndicat CFTC s'impose en catégories A et B lors des élections professionnelles +

    Sur le gigantesque territoire de la nouvelle région Grand-Est (Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine), les élections professionnelles concernant les 7 000 agents Lire la suite
  • Commune nouvelle de Cherbourg-en-Cotentin : la CFTC manque son siège de peu lors des élections professionnelles +

    La création au 1er janvier 2016 de la nouvelle commune de Cherbourg-en-Cotentin a réuni les cinq communes de l'ancienne communauté Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25