Le ministre de l'Action publique se veut rassurant avec les fonctionnaires

rencontre CFTC Darmanin 30mai2017

À peine investi de son mandat, le ministre de l'Action et des comptes publics, Gérald Darmanin a reçu, tour à tour, les organisations syndicales de fonctionnaires dont la CFTC, vivement émues de la disparition du ministère de la Fonction publique.

Le ministre a donc cherché ces derniers jours l'apaisement en assurant de sa volonté de dialogue et en temporisant sur les engagements du candidat Macron au sujet de la fonction publique. Mais les représentants CFTC Territoriaux, Alban Reverdy et Philippe Pottier son restés sur leur faim...

Les représentants syndicaux des fonctionnaires et agents publics étaient dans l'attente après l'élection du Président de la République avec ses propositions tranchées sur la fonction publique. Cela avant même que la composition du nouveau gouvernement ne fasse état de la suppression du ministère dédié à la fonction publique.

La rencontre des représentants CFTC des trois composantes de la fonction publique (FAE pour l'État, FFPT pour la Territoriale et Santé-Sociaux pour l'Hospitalière) avec le ministre, le 30 mai, était donc vivement attendue. « Nous avions des questions sur le projet électoral de suppression de 70 000 fonctionnaires territoriaux, la hausse des rémunérations, le maintien d'une fonction publique territoriale et la réforme des régimes de retraite », résumait Alban Reverdy, le président de la FFPT-CFTC, à l'issue de la réunion.

Gérald Darmanin a alors assuré que l'objectif de 120 000 postes de fonctionnaires en moins (dont 70 000 pour la Territoriale) n'était pas un objectif en soi. Il a plutôt évoqué la modernisation des services publics et les finances publiques.

« Nous avons surtout été inquiétés lorsque le ministre a affiché sa volonté de désolidariser la fonction publique territoriale de celle de l'État. Il a ainsi estimé que l'augmentation du point d'indice pour les agents et fonctionnaires de l'État devait se faire sans être obligé de l'augmenter dans la Territoriale... », s'inquiétait le secrétaire général de la FFPT-CFTC, Philippe Pottier.

Respect des personnels et burn-out

rencontre CFTC Darmanin 30mai2017 2« La CFTC a également insisté sur la question du bien-être au travail des agents territoriaux », renchérit le président de la fédération des Territoriaux. « De plus en plus d'agents sont en dépression, burn-out ou maladie. D'autres sont mis en retraite anticipée car il n'y a pas de solution de reclassement face à l'usure physique. Nous voyons de plus en plus d'agents exposés aux risques psycho-sociaux et des élus locaux qui ne respectent pas les avis des commissions de réforme ou les décisions de tribunaux administratifs... »

Aussi, la CFTC a souligné l'impact des conditions de travail sur l'agent et sa famille. « Nous sommes très attachés à la famille », précise Alban Reverdy. « Et nous observons l'impact désastreux du mal-être au travail sur le couple, les enfants... Nous avons donc insisté auprès du ministre pour que ces situations soient prises en compte, que les agents aillent travailler de bon cœur plutôt qu'à reculons. »

En plus de l'impact humain, la CFTC a souligné la perte financière élevée due à la pénibilité et au mal-être dans les collectivités territoriales.

Sur les rémunérations, le ministre de l'Action et des comptes publics a annoncé qu'il n'y aurait pas de nouvelle augmentation du point d'indice après les 0,6 % accordé en février. Un rendez-vous salarial sera organisé cette année et Gérald Darmanin s'est engagé à communiquer un nouvel agenda social avant le 14 juillet.

Enfin, le ministre a précisé que la réforme des retraites, qui serait globale, n'est pas une priorité contrairement au Code du travail. Et que les fonctionnaires seraient au même titre que les salariés du privé bénéficiaires du transfert des charges sociales vers la CSG.

Christian Cumin a pu présenter lors de cet entretien les revendications CFTC pour la fonction publique hospitalière et Denis Lefebvre, celles pour l'État.

          Identifiant / mot de passe perdu ?   S'inscrire

Élections territoriales

  • Clermont-Auvergne métropole : entrée réussie pour le syndicat CFTC +

    Le tout jeune syndicat CFTC de Clermont-Auvergne métropole a fait une entrée remarquée, le 22 juin à l'issue des élections Lire la suite
  • La CFTC décroche un siège au comité technique de la communauté de communes de l'Est de la Somme +

    Après la fusion des communautés de communes du Pays-Hamois et du Pays-Neslois, au 1er janvier 2017, la nouvelle communauté de Lire la suite
  • Maine-et-Loire : la CFTC, premier syndicat dans quatre nouvelles collectivités +

    Début juin, le syndicat CFTC des agents territoriaux de Maine-et-Loire tirait un premier bilan de son développement en période de Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27